Le cinéma japonais

Le cinéma japonais est, on peut se permettre de le dire, très célèbre à travers le monde. Il détient même une histoire qui fait partie de la légende cinématographique depuis ses tout débuts. Au rang mondial, le cinéma japonais se place à la troisième place pour le nombre de film produit.

Rapide histoire du cinéma japonais

cinema-japonais.jpg

Le cinéma japonais s’est fait connaitre dans les années 1900 avec les premières apparitions de quelques acteurs dans le monde cinématographique. En tout, quelques milliers de film typiquement nippone ont été produits dans ces années-là. A vrai dire, c’est ce qui marqua aussi la sortie du japon du théâtre traditionnel. Les décors naturels sont dès lors utilisés. Cependant, le cinéma japonais reste encore muet comme bon nombre de film dans le monde. A noter également que celui-ci connaitra quelques censures internes et extérieures au fil des différentes périodes de l’histoire. Mais le cinéma japonais est devenu de plus en plus célèbre et de ce pas, bien à la hauteur des  différentes technologies innovées. Il fait désormais partie des plus grandes réalisations cinématographiques du monde entier.

Les films d’animation au Japon

cinema.jpg

Parmi toutes les productions du cinéma japonais, les films d’animations furent une des plus grandes réussites du secteur. Sur ce point, les films d’animations japonais naissaient voilà une bonne trentaine d’année avant les années 45. Mais bon nombre d’entre eux ne virent le jour qu’à partir de cette période. Divers réalisateurs connaissent aussi leurs heures de gloire à partir de là. A l’image du « Momotarô, le divin soldat de la mer » ou encore du « Le serpent blanc », les films d’animation sont de véritables réussite du cinéma japonais. D’autant plus que les adaptations de séries animées à l’écran apportaient un renouveau à ce monde. Bien que des films du genre ne furent pas souvent mis en avant, le fait est que les quelques existants exposait surtout le grand intérêt des films d’animation ainsi que du cinéma japonais.