Le cinéma à huit clos, un art de plus en plus utilisé par les cinéastes

Le cinéma à huit clos est un art de plus en plus utilisé par les cinéastes.  Cette technique de mise en scène est non seulement  avantageuse en coût mais également économique en temps. Beaucoup de cinéastes tels  Roman Polanski, Alejandro Amenábar,  Stanley Kubrick le pratique depuis l’an 2000.

Qu’est ce que le cinéma à huit clos ?

huit-clos.jpg

Le cinéma à huit clos est une nouvelle technique de mise en scène lors de la réalisation des films. Auparavant, si vous voulez par exemple, tourner un film western, il faut aller dans un endroit en Texas, trouver des chevaux, des salons, de grandes verdures ou de vallées … ces types d’endroits, de décors et les restes nécessitent des déplacements, même si les endroits ne se trouvent pas sur un même lieu voire de longue distance. Avec le cinéma à huit clos, vous ne vous déplacez plus d’un lieu à un autre, de parcourir des kilomètres pour avoir d’autres paysages. Le cinéma à huit clos consiste à mettre en scène dans un même endroit  les séquences d’un film. Il est souvent utilisé dans les films de sciences fictions et films dramatiques. Le réalisateur avec ses accompagnateurs réalisent différents décors et paysages plus spectaculaires que requièrent le film en question  en imitant le réel via des procédés virtuels par le biais de la technologie et de savoir-faire en art. Tels les montages des pièces de la scène, la déformation des visages des personnages avec des maquillages ou  des faisceaux lumineux,… Le cinéma à huit clos est à la fois un nouveau concept et une cumule d’expériences pour les réalisateurs et les cinéastes.

Qui sont les maîtres cinéastes du huit clos ?

qui-sont-les-maitres-cineastes-du-huit-clos.jpg

Le nombre des maitres cinéastes du huit clos s’accroit avec l’avancée de la technologie. L’on cite par exemples  Luchino Visconti (1974), Lars von Trier (2003), Duncan Jones (2009), Rodrigo Cortés (2010), Jafar Panahi (2011) et Alain Guiraudie (2013).